Alver Golden Chlorella

 

Après quelques temps d’absence, j’ai décidé de faire mon come-back dans la blogosphère et de vous fournir un peu de lecture hebdomadaire! Je suis sûre que je vous ai terriblement manqué ! Si ces quelques mois m’ont permis de prendre mes marques dans ma nouvelle activité professionnelle, j’ai aussi eu la chance de tester une poudre miracle… Je vous vois venir… il ne s’agit pas de poudre blanche hein, mais d’une super poudre dorée! 

Comme vous le savez peut-être, il y a bientôt trois ans, j’ai décidé d’arrêter de manger de la viande et ai considérablement diminué ma consommation de poisson. Avant de prendre cette décision, je m’étais tout de même renseignée et informée quant aux bonnes habitudes à adopter pour ne pas souffrir de carences. Je n’ai malheureusement pas pu y échapper, mais j’essaie toujours de m’améliorer en développant par exemple mes connaissances culinaires. 

Même si je maîtrise de nombreuses recettes à base de protéines végétales, cela faisait un bon moment que j’étais à la recherche d’un complément facile à intégrer à mon alimentation. 

J’ai alors découvert la Golden Chlorella, créée par la start-up vaudoise « Alver Golden Chlorella », et ai immédiatement été séduite. Cette poudre, source de protéine durable 100% naturelle provenant d’une micro-algue, est un véritable super-aliment puisque hautement nutritif!  

En plus de contenir des vitamines B1, B2 et B6, ainsi que de nombreux minéraux et du fer, la Golden Chlorella a pour principal atout son importante teneur en protéines : une cuillère à café correspond à l’apport en protéines d’un oeuf, 200ml de lait ou encore 25gr de viande rouge. Une vraie aubaine pour les végétariens comme moi!

La Golden Chlorella est donc très facile à intégrer à vos repas et passe presque inaperçue, puisqu’elle n’a aucun goût et sa jolie couleur dorée se marie bien à celle de tous les aliments. J’avais essayé quelques poudres à la spiruline, mais même si je ne suis pas difficile, en consommer n’était absolument pas possible pour moi tant elles avaient un goût prononcé. Avec la Golden Chlorella, c’est de l’histoire ancienne, vous pourrez savourer vos plats préférés en y ajoutant un brin de protéines ! 

J’ai tout d’abord décidé de l’intégrer à mes smoothies et à mes soupes, puis à mes petits déjeuners en ajoutant directement de la Chlorella à mon granola maison! Cela me permet ainsi de me garantir un bon apport en protéines dès le matin! 

Comme cette poudre a un effet détox, je vous suggère de commencer par en consommer une demi cuillère à café par jour, puis de gentiment aller jusqu’à une cuillère à café complète afin de ne pas trop surprendre votre système digestif si vous voyez ce que je veux dire… 

A mes yeux, le vrai plus de la Golden Chlorella, c’est que j’intègre de la protéine végétale à mes repas très simplement, sans avoir à trop y réfléchir. Cela va d’ailleurs être d’autant plus facile, puisque la start-up vaudoise lance sa gamme de pâtes riches en protéines ce lundi 4 juin! Les amateurs de produits locaux seront ravis, puisque ces pâtes à base de farine de blé suisse sont produites à Apples dans le canton de Vaud.

Pour vous procurer les produits Alver Golden Chlorella, rendez-vous dans leurs points de vente, ou directement sur leur site internet.

Et pour terminer cet article en beauté, je vous propose ma recette de Golden « Granella » maison, extrêmement facile à réaliser.

Pour commencer, préchauffez votre four à 150 degrés.

Mélangez (dans l’ordre) : 

250g de flocons d’avoine

2 poignées d’amandes coupées grossièrement

2 poignées de noix de pécan coupées grossièrement

7 cc de Golden Chlorella

2 CS d’huile de coco

2CS de miel (ou sirop d’agave) 

Etalez le tout sur une plaque et enfournez environ 15 minutes. Le granola doit avoir légèrement doré. Je vous avoue que ma première tentative s’est soldée par un échec ou plutôt, par une fournée carbonisée, donc je vous suggère de surveiller la cuisson et sortir votre granola avant qu’il n’ait trop bruni, tout dépendra donc de votre four. Une fois que votre granola est prêt, laissez-le refroidir avant de le mettre dans un récipient hermétique. 

Cette recette vous servira de base, libre à vous d’ajouter les fruits à coque ou secs de votre choix, des pépites de chocolat ou encore des graines de lin. C’est vraiment selon vos préférences et vos besoins. 

Cela me permet d’avoir du granola pour environ une semaine, à raison d’une cuillère à café de Golden Chlorella par portion, soit l’équivalent d’un oeuf par petit-déjeuner. 

Belle semaine à vous et surtout… bonne dégustation! 

Mandy

Love BioNatural

  Cela fait un petit moment que je suis à la recherche de cosmétiques naturels, ou du moins contenant un minimum de produits chimiques. Idéalement, je souhaiterais n’utiliser que des produits 100% naturels, mais bon on ne vit pas dans le monde des bisounours donc…

J’essaie donc de minimiser les dégâts et ainsi me concentrer sur certains types de produits  dits « faciles à dénicher». Après l’échec cuisant de la quête du déodorant sans sels d’aluminium anti-odeur, je me suis mise à la recherche de shampoings et après-shampoings ne contenant ni silicone, ni sulfates. Autant dire que cela n’était pas une mince affaire! Ces produits « faciles à trouver » ne l’étaient vraiment pas! Vous avez déjà essayé de déchiffrer la liste d’ingrédients des cosmétiques que vous achetez? Et bien j’ai parfois l’impression qu’il me serait plus facile d’apprendre à parler le chinois!

Ayant trouvé des produits correspondant plus ou moins à mes attentes encore faut-il que j’aie bien déchiffré la liste d’ingrédients, j’ai fait la connaissance de Jessica, passionnée de produits cosmétiques 100% naturels et faits maison. Après s’être adonnée à la confection de ses propres produits ménagers et cosmétiques pendant environ trois ans, Jessica a décidé de lancer sa propre gamme de produits bios, naturels et non testés sur les animaux. Elle a donc crée Love Bionatural afin de les commercialiser et ainsi d’en faire profiter le plus grand nombre!

J’ai eu la chance de tester son shampoing solide coco, menthe et citron vert et je dois dire que j’ai été très satisfaite du résultat! Je précise que je l’ai essayé après un entrainement de deux heures et que mes cheveux avaient vraiment besoin d’être lavés. Le shampoing a très bien fait son job et a également permis à mes cheveux de conserver toute leur brillance et leur volume. J’ai tout de même appliqué mon démêlant, car bien que le shampoing n’ait pas complètement desséché mes cheveux comme certains autres produits, il était tout de même nécessaire d’utiliser un bon démêlant. Je conseille donc de faire suivre l’application du shampoing coco par celle du démêlant texture crème Love Bionatural!

J’ai également eu l’occasion de tester son mini gloss marron glacé que j’ai adoré! Je vous avoue que je m’attendais à une texture très collante, mais ce n’est pas du tout le cas, bien au contraire, il est extrêmement agréable à porter et apporte brillance et hydratation à mes lèvres! Pour vous faire une idée du rendu, il n’y a qu’à regarder la photo de moi ci-dessus. Ce gloss n’est pas disponible à la vente… mais vous en recevez un pour chaque commande passée!

Comme j’ai été agréablement surprise par son shampoing solide et son gloss, je pense m’aventurer dans l’essai de son mini déodorant stick fait maison. J’espère bien qu’il sera à la hauteur de mes espérances car vu mes multiples tentatives qui se sont toutes soldées par des échecs, j’ai un peu perdu espoir… J’espère donc en être agréablement surprise.

Pour retrouver les produits Love Bionatural, il vous suffit de « liker » sa page Facebook afin d’accéder à l’espace boutique et de vous abonner à son compte Instagram pour rester au courant de toutes ses nouveautés. N’hésitez pas non plus à la contacter en cas de questions, Jessica et très disponible et à l’écoute!

De mon côté, j’ai hâte d’essayer son sérum booster de cils à base d’huile de ricin, ainsi que le sérum tenseur contour des yeux.  Ces produits seront prochainement disponibles à la vente et pour patienter, vous pouvez toujours essayer son nouveau gommage exfoliant et raffermissant pour le corps fraîchement sorti la semaine dernière.

Mandy

 

Milan Fashion week

Cette année, j’ai eu la chance d’assister à mon tout premier défilé à Milan. Si j’avais déjà eu le privilège de participer à un défilé à New-York en 2011, je suis très heureuse d’avoir été invitée à ma toute première fashion week en tant que… blogueuse! Après le festival Coachella, voici une chose de plus à barrer de ma bucket list!

Vous vous en doutez très probablement mais la mode fait partie de ces choses que j’affectionne particulièrement. Non pas pour son côté superficiel, mais parce qu’il s’agit d’un moyen de m’exprimer et d’exprimer ma personnalité. Avoir la chance d’être en immersion dans ce milieu durant quelques heures était une opportunité inouïe que je ne pouvais pas manquer.

J’ai donc embarqué une tenue « on point » et mon BFF pour une petite escapade milanaise de 24 heures afin de découvrir la collection de la jeune et talentueuse créatrice anglaise Chanel Joan Elkayam.

Quand je dis « jeune et talentueuse », ce n’est pas pour rien, puisque du haut de ses 20 ans, Chanel a déjà présenté son travail lors des « big four », autrement dit les quatre plus grandes fashion week (New-York, Paris, Londres et Milan).

Même si je connaissais le travail de la designer par le biais de son compte Instagram, j’ai été agréablement surprise et séduite en découvrant sa collection automne hiver 2018 intitulée « NONA ».

Inspirée par l’histoire de vie de sa grand-mère, cette collection, composée de pièces qui reflètent une certaine maturité, respire la sensualité, la féminité et l’intemporalité et ce, malgré le jeune âge de sa créatrice. Il est vrai que l’on peut facilement imaginer le travail d’une jeune femme de 20 ans à base de tutus et de froufrous en tous genre un peu comme ce qu’Avril Lavigne nous avait proposé il y a quelques années lors de la fashion week de New-York…

Même si visuellement, toutes les pièces sont à tomber, j’ai eu un vrai coup de coeur pour trois d’entre elles!


Du côté de ma tenue pour cet évènement, je vous avoue que j’ai eu assez de mal à me décider sur ce que j’allais porter. La clef était de trouver une tenue stylée, sans en faire trop, tout en m’assurant d’être un minimum originale. J’ai finalement opté pour une robe verte à pois bleus de chez Zara que j’ai mariée à un bandeau vert Asos et à une de mes paires de boucles d’oreilles Mani Stones, le tout couronné d’un make-up glowy à souhait et de mon manteau en fausse fourrure pour me protéger du froid. J’ai parcouru les rues de Milan munie de ma nouvelle paire de bottines à talons Topshop commandée sur Zalando quelques jours auparavant et je dois dire que j’en suis très satisfaite car je n’ai pas eu mal au pieds !

 

Après avoir assisté au défilé, nous sommes allés manger un bout au Macha Café, puis sommes rentrés nous poser à l’hôtel avant de ressortir pour manger une immense pizza oui on aime manger et terminer la soirée en beauté dans un bar karaoké si vous suivez mes stories instagram, vous aurez remarqué nos superbes performances… 

Et vous, avez-vous des objectifs particuliers sur votre bucket list?

Mandy

Valentin qui?

Vous pensiez que j’allais passer mon week-end à vous concocter un article tout mignon tout chou à propos de la Saint-Valentin? Que j’allais vous proposer une sélection de cadeaux canons à offrir à votre chère/cher et tendre ? Ou encore que j’allais vous donner des idées rencards ultra romantiques ? Désolée de vous décevoir, si c’était ce que vous recherchiez, vous pouvez passer votre chemin… ou alors lire ce qui suit!

Ce week-end, je suis allée voir le dernier volet de la saga « Fifty Shades of cucul la praline» et comme pour les deux premiers opus, ce que j’en ai retenu à l’exception de Jamie Dornan of course et bien c’est la bande originale ! Elle tourne en boucle sur mon iPhone depuis quelques jours.

Même si tous ces titres sont incroyablement sexys et qu’ils seraient parfaits pour rythmer « l’after » de votre soirée resto du 14 février, les écouter en boucle m’a fait pensé à toutes ces chansons que tous les «amoureux de l’amour» allaient bouder ce deuxième mercredi de février et que tous les Sans Valentins allaient s’empresser d’écouter. Que ce soit parce qu’elles respirent le « Girl Power », la revanche des ex, ou encore qu’elles mettent en scène le mec ou la fille qui compte bien profiter de son célibat, je vous ai préparé ma sélection de chansons anti-Valentin!

Beyoncé – Single Ladies

 

Justin Timberlake – What goes around… comes around

 

Alanis Morissette – You oughta know

 

Robyn – Dancing on my own

 

Pink – So What

 

Christina Aguilera – Dirrty

 

The All-American Rejects – Gives you hell

 

The Weeknd – The Hills

 

Taylor Swift – We are never getting back together

 

Spice Girls – Wannabe

 

Avril Lavigne – What the hell

 

 

Cee-Lo Green – Fuck You

 

Sam Hunt – Make you miss me

 

Hailee Seinfeld – Love Me

 

 

Blink-182 – Dammit

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ma playlist dans la boîte de commentaires sur les réseaux sociaux et surtout… à partager vos meilleurs titres anti romance!

Mandy

Ma potion magique

 

Cette semaine les amis, j’ai décidé de vous dévoiler ma petite recette miracle qui m’aide à booster mon système immunitaire! En ce début d’année plongé dans la grisaille, on a tendance à être un peu ramolo et donc plus vulnérable aux vilains microbes. Je dois vous avouer que même si je n’ai pas succombé à la crève, je suis un peu à plat ces derniers temps. Si vous n’avez pas envie de tomber « balade », que vous craignez les gens qui vous toussent dessus dans le bus, ou simplement que vous voulez garder la pêche, cet article est fait  pour vous!

Pour garder la forme, je bois non seulement cette infusion quotidiennement, mais je tâche de bien dormir et de manger équilibré (dans la mesure du possible hein…). Un peu utopique je sais, mais bon… vous savez que c’est la bonne chose à faire!

Jusqu’à maintenant, ce petit remède a bien fonctionné pour moi, et en plus, il est super bon! Avis aux amateurs de gingembre !

Pour réaliser cette potion magique, il vous faudra:

Deux citrons

Un morceau de gingembre

Une pincée de piment de cayenne

Quatre clous de girofle

1/2 litre d’eau

2 cc de miel

Mettez un demi litre d’eau froide dans une casserole.

Coupez le gingembre en petits morceaux et mettez-le dans l’eau.

Coupez un citron en rondelles et ajoutez-le au mélange.

Ajoutez les clous de girofle.

Faites porter le tout à ébullition puis retirez du feu et couvrez.

Laissez infuser pendant 20 à 30 minutes.

Une fois que le mélange a bien infusé, filtrez le tout, ajoutez y le jus du deuxième citron, le miel et le piment de cayenne.

Voilà, votre infusion est prête à être dégustée et devant un bon film ou une bonne série Netflix, c’est encore mieux! Je pense commencer la série dont tout le monde me parle en ce moment: « La casa del papel ». Vous connaissez?

Avez-vous d’autres remèdes de « grand-mère » à me conseiller? Je veux tout savoir!

Prenez bien soin de vous,

Mandy

 

J’essaie tant bien que mal de privilégier les remèdes naturels, mais il est clair que si mes symptômes persistent ou que je suis vraiment très mal, je demande conseil à mon médecin. Cette recette est donc à prendre en prévention ou en complément d’un traitement médical si vous êtes vraiment très malades.