Milan Fashion week

Cette année, j’ai eu la chance d’assister à mon tout premier défilé à Milan. Si j’avais déjà eu le privilège de participer à un défilé à New-York en 2011, je suis très heureuse d’avoir été invitée à ma toute première fashion week en tant que… blogueuse! Après le festival Coachella, voici une chose de plus à barrer de ma bucket list!

Vous vous en doutez très probablement mais la mode fait partie de ces choses que j’affectionne particulièrement. Non pas pour son côté superficiel, mais parce qu’il s’agit d’un moyen de m’exprimer et d’exprimer ma personnalité. Avoir la chance d’être en immersion dans ce milieu durant quelques heures était une opportunité inouïe que je ne pouvais pas manquer.

J’ai donc embarqué une tenue « on point » et mon BFF pour une petite escapade milanaise de 24 heures afin de découvrir la collection de la jeune et talentueuse créatrice anglaise Chanel Joan Elkayam.

Quand je dis « jeune et talentueuse », ce n’est pas pour rien, puisque du haut de ses 20 ans, Chanel a déjà présenté son travail lors des « big four », autrement dit les quatre plus grandes fashion week (New-York, Paris, Londres et Milan).

Même si je connaissais le travail de la designer par le biais de son compte Instagram, j’ai été agréablement surprise et séduite en découvrant sa collection automne hiver 2018 intitulée « NONA ».

Inspirée par l’histoire de vie de sa grand-mère, cette collection, composée de pièces qui reflètent une certaine maturité, respire la sensualité, la féminité et l’intemporalité et ce, malgré le jeune âge de sa créatrice. Il est vrai que l’on peut facilement imaginer le travail d’une jeune femme de 20 ans à base de tutus et de froufrous en tous genre un peu comme ce qu’Avril Lavigne nous avait proposé il y a quelques années lors de la fashion week de New-York…

Même si visuellement, toutes les pièces sont à tomber, j’ai eu un vrai coup de coeur pour trois d’entre elles!


Du côté de ma tenue pour cet évènement, je vous avoue que j’ai eu assez de mal à me décider sur ce que j’allais porter. La clef était de trouver une tenue stylée, sans en faire trop, tout en m’assurant d’être un minimum originale. J’ai finalement opté pour une robe verte à pois bleus de chez Zara que j’ai mariée à un bandeau vert Asos et à une de mes paires de boucles d’oreilles Mani Stones, le tout couronné d’un make-up glowy à souhait et de mon manteau en fausse fourrure pour me protéger du froid. J’ai parcouru les rues de Milan munie de ma nouvelle paire de bottines à talons Topshop commandée sur Zalando quelques jours auparavant et je dois dire que j’en suis très satisfaite car je n’ai pas eu mal au pieds !

 

Après avoir assisté au défilé, nous sommes allés manger un bout au Macha Café, puis sommes rentrés nous poser à l’hôtel avant de ressortir pour manger une immense pizza oui on aime manger et terminer la soirée en beauté dans un bar karaoké si vous suivez mes stories instagram, vous aurez remarqué nos superbes performances… 

Et vous, avez-vous des objectifs particuliers sur votre bucket list?

Mandy

Cooking Sun

De tout mon voyage au Japon, je dois dire que Kyoto fut ma ville coup de coeur. J’ai surtout été séduite par son côté traditionnel et moins immense que Tokyo ou Osaka, ce qui fait du bien lorsqu’on n’arrête pas de bouger. Durant ces quelques jours à Kyoto, nous avons, en bons touristes qui se respectent, écumé les temples et visité à peu près tout ce qu’il y avait à visiter pour une première fois à Kyoto.

Afin de changer un petit peu de nos nombreuses visites et aussi pour en connaître un peu plus sur la culture japonaise, nous avons réservé un cours de cuisine où nous avons appris les rudiments de la gastronomie japonaise.

Le menu du jour? Un traditionnel bento japonais, composé de Gomaae (une salade d’épinards au sésame), de tofu teriyaki, d’omelette japonaise, de tempura, de soupe miso et bien entendu… de sushis! Le rêve… j’allais enfin apprendre à faire mes propres sushis et pas n’importe où… au Japon! J’annonce déjà de futures soirées à la maison!

 

Nous avons été pris en charge durant toute la matinée par Coco et ses deux collègues qui nous ont accompagnés dans la confections de nos petits plats et qui étaient toujours là pour nous conseiller et nous donner un petit coup de main en cas de difficultés! Comme dans la photo ci-dessous où je galérais à couper mes makis! La matinée s’est tout naturellement achevée par la dégustation de nos plats! Autant dire que nous nous sommes régalés!

Si vous vous rendez à Kyoto (ou à Tokyo car il existe également des cours à Tokyo), je ne peux que vous conseiller de participer à un cours de cuisine chez Cooking Sun! C’est un super moyen de découvrir le Japon. Evidemment pour moi, lorsque cela passe par la nourriture… c’est toujours un excellent moyen! Au départ, j’étais plutôt partie sur un cours de sushis mais après réflexion, j’ai opté pour le bento que j’ai trouvé beaucoup plus complet (et qui contenait également les sushis!). Nous étions une douzaine de participants, ce qui est idéal, car les cuisinières pouvaient prendre le temps de venir répondre à toutes nos questions.

J’ai également trouvé les prix très corrects, je vous laisse consulter leur site internet pour plus d’informations!

En plus d’être rentrée de ce voyage la tête pleine de souvenirs et surtout… avec une envie folle d’y retourner, j’ai pu revenir avec une bonne base en cuisine japonaise. Je me réjouis d’ailleurs de mettre en pratique tout ce que j’y ai appris!

Mandy

Escapade dans la ville blanche

belgrade-sunset

Autant dire que cette année 2016 est placée sous le signe du voyage et de la découverte. Après mes années d’études, où j’alternais entre l’Université et mes petits jobs d’étudiantes, je n’ai pas tellement eu l’occasion de voyager autant que je l’aurais souhaité. Et bien après être entrée dans la vie active, j’ai décidé de me rattraper !

A mes yeux, voyager est enrichissant et essentiel. J’en apprends non seulement beaucoup sur les lieux que j’explore, mais également sur moi-même et parfois même sur les autres !

Comme vous le savez peut-être, j’ai souvent l’occasion de me rendre à Belgrade. L’attachement que j’ai pour cette ville découle non seulement de mes origines (les liens du sang… c’est sacré !), mais aussi de la richesse de cette ville. Tout comme New-York, à chaque fois que je me rends à Belgrade, j’ai l’impression de la découvrir pour la toute première fois, tant il y a à voir et à faire. Et à chaque fois que je me prépare à rentrer, je repars la tête pleine de beaux souvenirs mais aussi avec la liste des choses à faire ou à voir la prochaine fois que je viendrais.

Si vous êtes déjà allés à Belgrade, vous avez forcément remarqué que les belgradois vouent un culte aux fameuses « kafanas » et qu’il y a toujours du monde dans les rues. Et c’est ce qui me plaît tant. Malgré la crise financière, un contexte économique et historique pas faciles, les gens gardent le sourire, continuent à sortir, investissent les rues et ses terrasses. Suite aux diverses guerres qui ont frappé le pays, Belgrade s’en est relevée, s’est reconstruite, pour aller de l’avant, à l’image du peuple serbe en général. Aujourd’hui, Belgrade attise la curiosité de plus en plus de touristes et ce n’est pas sans raisons. Si vous envisagez un séjour dans la ville blanche qui ne dort jamais, n’hésitez plus un instant. Et si vous hésitez encore, et bien voici quelques raisons de réserver ASAP!

Vous voulez sortir ? Vous aurez l’embarras du choix !

Je ne vais pas vous faire la liste de tous les bars et de toutes les boîtes de nuit de la ville, ce serait beaucoup trop long! Si vous souhaitez simplement boire un verre, rendez-vous dans le quartier de Savamala au Mikser ou au Tranzit Bar pour une ambiance branchée ou encore au Jazz Bašta (mon gros coup de coeur) où vous pourrez boire un verre dans un cadre magnifique au son des morceaux d’un groupe de jazz.

Pour aller vous déhancher au son de la pop serbe ou des tubes du moment, je vous suggère les boîtes de nuit situées au bord du Danube ou simplement d’aller dans le quartier de Savamala. Pour plus d’infos sur les soirées organisées, c’est par ici que ça se passe.

mandy2

Vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de Belgrade ?

Rassurez-vous, vous n’aurez pas forcément besoin de vous enfermer dans un musée! Je vous suggère les Free Belgrade walking tour, qui proposent des visites guidées de la ville en anglais. Vous découvrirez ainsi les éléments historiques importants, tout en explorant ses divers quartiers.

Vous voulez faire des activités sympas ?

Les rives du Danube et de la Sava étant ornées de pistes cyclables, je vous suggère de louer un vélo et de pédaler jusqu’à la ville de Zemun,  et plus précisément jusqu’à la Gardoš Tower où vous aurez une superbe vue panoramique sur Belgrade et la jonction des deux fleuves. Pour les vélos, vous n’aurez pas tellement de peine à vous en procurer, mais je vous suggère d’aller au magasin de vélos situé à côté du Novak Djokovic Center.

En cas de mauvais temps, ou simplement pour passer un bon moment entre amis, je vous suggère de tenter l’Escape game. J’ai eu l’occasion d’essayer Escape Mania et Adrenalin Escape Room et peux vous assurer que vous ne le regretterez pas.

mandy-zemun

zemun-boat

Vous voulez découvrir le côté artistique et alternatif de la ville ?

Pour ce faire, pas d’autre solution que de vous rendre dans le quartier de Savamala. Véritable sanctuaire des hipsters et des artistes de la ville (et mon quartier préféré), ce quartier est non seulement intéressant lorsque l’on souhaite explorer la vie nocturne de Belgrade, mais mérite aussi d’être découvert en journée. Vous pourrez y admirer son architecture, les divers graffitis qui décorent ses murs ou encore découvrir les petits commerces du quartier.

mandy-savamala

savamala

mandy-escaliers

Vous souhaitez découvrir les spécialités culinaires serbes ?

Vous n’aurez aucun mal à trouver de bons restaurants, croyez-moi. Pour le côté traditionnel et bohème, rendez-vous à Skadarlja, également appelé le Monmartre de Belgrade. Vous pourrez alors y déguster les spécialités locales au son de la musique tzigane. A essayer également, le restaurant Sindjelić pour manger dans un cadre cosy ou le restaurant Manufaktura situé à proximité de la fameuse rue piétonne Knez Mihailova et du parc de Kalamegdan.

belgrade-dancing

belgrade-guitar

Et le shopping dans tout ça?

Pour les grandes enseignes comme Zara, Mango, Aldo et j’en passe, faites un tour sur la rue de Knez Mihailova. Vous pourrez alors alterner entre shopping et kafanas, le tout en admirant les divers artistes de rue qui s’y produisent.

Si vous souhaitez découvrir les designers locaux, en plus du quartier de Savamala, rendez-vous au Supermarket Concept Store ou au П1 Concept Store.

Alors, il est réservé ce billet d’avion?

mandy

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les Cinque Terre

mandy03-1024x683

Vous vous souvenez quand je vous disais que la meilleure façon d’appréhender la rentrée c’était de repartir? Et bien c’est ce que j’ai fait! Avec les copines, nous avions envie de nous retrouver le temps d’un week-end. Nous voulions une destination assez proche, accessible en voiture, où nous pourrions bien manger et boire, profiter du soleil et de la plage. Deux choix s’offraient à nous: le sud de la France ou l’Italie. Adjugé vendu, ce sera l’Italie et plus précisément la région des « Cinque Terre », à une centaine de kilomètres de Gênes.

Nous avons donc pris la route vendredi après-midi, pour arriver à destination autour de 23 heures. Nous avions choisi de loger à La Spezia car il nous était plus facile de garer la voiture, contrairement aux Cinque Terre. Et puis nous pouvions facilement rejoindre les Cinque Terre en train ou en bateau depuis La Spezia. Si je peux vous donner un conseil, c’est de ne pas toucher à votre voiture durant tout votre séjour. Se garer dans les Cinque terre relève quasiment de l’impossible et je ne vous parle même pas de l’état des routes entre les villages!

vernazza03

Nous nous sommes donc levées de bonne heure car nous avions la grande ambition de parcourir les cinq village à pieds, en mode balade de santé, en partant de Monterosso, le village le plus éloigné, pour revenir jusqu’à Riomaggiore. Et bien la balade de santé s’est vite transformée en randonnée de compét’! Le sentier qui relie Monterosso et Vernazza nous offre certes un magnifique panorama, mais il y en a des marches à monter avant de pouvoir profiter de la vue. Morale de l’histoire? Si vous voulez passer de village en village à pieds, ne faites pas comme nous, partez équipés! Munissez-vous de bonnes chaussures (n’est-ce pas copine?), d’un chapeau et surtout, prenez des bouteilles d’eau! Heureusement que nous avons croisé un adorable monsieur qui vendait du jus d’orange frais et des bouteilles d’eau à mi chemin, car je ne sais pas dans quel état nous serions arrivées à Vernazza sinon complètement décomposées oui!.

mandy-01

vernazza04

Nous sommes donc arrivées à Vernazza pour une halte baignade et surtout, pour manger un « petit » quelque chose avant de repartir direction Corniglia. Sauf qu’après avoir bien mangé et nous être baignées, nous n’avons pas redécollé. Nous avons finalement passé le reste de la journée à Vernazza, et c’est aussi bien comme ça! Le propre des vacances, c’est aussi se laisser guider par nos envies du moment non? Nous avons passé une superbe après-midi à nous baigner et à prendre le soleil sur les rochers de Vernazza, avant de retourner à La Spezia pour une soirée resto entre copines. La Dolce Vita!

vernazza

mandyporto2

Nous avons décidé de passer notre deuxième journée à Portovenere, petit village très charmant de la région. Bien qu’il ne fasse pas formellement partie des Cinque Terre, Portovenere en vaut clairement le détour! Nous avons commencé par nous promener dans les ruelles de la ville, puis sommes montées sur ses remparts pour admirer une vue à couper le souffle. Nous nous sommes tout naturellement arrêtées pour manger de délicieux fruits de mer avant de poursuivre l’après-midi à Palmaria, petite île en face de Portovenere, où nous nous sommes doré la pilule sur les rochers et baignées dans l’eau bleu azur. Comme il n’y a pas de plages de sable fin, je vous suggère d’emmener des chaussures de plage afin d’éviter de glisser sur les rochers. Croyez-en mon expérience… Déjà qu’en maillot, je ne me sens pas au top de ma glamitude, je vous laisse m’imaginer en train d’essayer de passer de rocher en rocher sans me casser la figure, en adoptant bien sûr des positions inédites afin de ne pas tomber.

mandyporto

portovenere2

mandyporto6

portovenere

J’ai passé un excellent week-end dans une région que j’ai particulièrement appréciée. Mais ce que j’ai adoré par dessus tout c’était de me retrouver avec mes copines durant quelques jours. Car avec nos emplois du temps respectifs, c’est très compliqué de trouver un moment toutes ensemble et de profiter de moments sans aucune contrainte extérieure. Pour moi, en amitié comme en amour, il est important de prendre le temps ensemble, de partir, découvrir, de voyager. Parce que oui, tout comme en amour, l’amitié, ça s’entretient.

les-cops

Pour conclure, je n’ai qu’une chose à dire: Portovenere, je reviendrai!

mandy

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Baci from Sardinia

Mandy Beach

Après une semaine de détente absolue en Sardaigne, me voici de retour pour vous jouer un mauvais tour. J’ai passé une merveilleuse semaine en Sardaigne, dans la petite ville d’Alghero, beaucoup moins connue qu’Olbia ou Cagliari, mais toute aussi charmante j’en suis sûre.

J’ai donc passé une semaine à me dorer la pilule sur des plages de sable blanc en compagnie de mes amies Daniela et Mimi. Avec les filles, nous avions un objectif commun : partir pour une semaine de farniente intense : passer nos journées sur un transat à la plage et nos soirées à manger dans de bons restaurants et à boire des cocktails. Objectif atteint !

Mandy COS

Même si j’adore partir avec mon amoureux, je dois dire que j’apprécie également les petits séjours entre copines. Oui, parce qu’entre copines, on fait des choses que l’on ne ferait pas avec notre amoureux !

Vous avez oublié votre eye-liner ou votre mascara ? Ce n’est pas chouchou qui pourra vous prêter le sien ! Dans ces cas-là, vous savez que vous pouvez compter sur les copines ! Et personne non plus pour rouspéter si on s’attarde trop dans l’une ou l’autre des boutiques sympas repérées en allant à la plage. Non, avec les filles, vous pouvez carrément prévoir une soirée shopping histoire de digérer le plat de pâtes aux crevettes que vous venez d’ingurgiter ! Et si l’on veut immortaliser un moment en faisant une « selfie », ce n’est pas un problème de recommencer quinze fois parce que « je n’aime pas ma tête sur cette photo ».

plage copines

Où manger ?

Alghero est une petite ville pleine de charme, qui regorge d’excellents restaurants. Avec les copines, nous nous sommes régalées durant toute la semaine ! Amatrice inconditionnelle de cuisine italienne, je vous assure que j’ai été ravie ! Mais ma balance moins… Vous avez donc l’embarras du choix, mais si je devais vous suggérer quelques restaurants, voici mes coups de cœur de la semaine.

Il symposio @Via Gioberti 31

A notre arrivée, et sur bon conseil de notre hôte, nous nous sommes rendues dans ce petit établissement qui propose une cuisine traditionnelle et généreuse. C’était comme se retrouver dans la cuisine de la « nonna », immersion garantie!

IMG_5755

Albisbe 4

Ce petit restaurant se situe sur une charmante petite place, loin des rues très fréquentées de la vieille ville. Il propose une carte composée uniquement de produits frais et 100% bio. Nous avons donc terminé notre séjour en beauté en allant y prendre notre dernier repas.

crevettesavocat

Milese

Si vous passez par Alghero, vous avez l’obligation de goûter les sandwiches du bar Milese. Idéal en guise d’encas dans la journée, ou simplement pour manger tranquillement en prenant l’apéro et en vous préparant à sortir, comme nous l’avons fait.

sandwich

Où se baigner ?

La ville dispose d’une ligne de « beach bus » qui passe toutes les demi-heures et qui s’arrête à toutes les plus belles plages de la côte, ce qui est vraiment pratique lorsque l’on n’est pas motorisé. Vous avez aussi la possibilité de louer des vélos mais je dois vous avouer qu’avec la chaleur qu’il faisait, cela ne me donnait pas vraiment envie ! Nous avons testé quelques plages, mais nous avons vraiment eu un coup de cœur pour la « spiaggia La Palafitta ». La plage est vraiment magnifique et propre. Il y a non seulement de la place entre les transats, mais vous vous régalerez au restaurant du même nom.

Spiaggia La Palafitta

Où sortir ?

C’est une très bonne question ! Surnommée la petite Barcelone, Alghero ne l’égale malheureusement pas du point de vue de la vie nocturne. Lors de notre première soirée, nous nous étions bien ambiancées et étions motivées à poursuivre dans une discothèque ou un bar dansant. Et bien nous avons été coupées dans notre élan, puisque nous avons appris qu’il n’y avait que deux discothèques, qui n’étaient ouvertes que durant les week-ends. Nous avons donc pris notre mal en patience et sagement attendu vendredi soir où nous avons passé la soirée au « Ruscello », discothèque en plein air à deux pas de la ville. Tout comme les plages, il existe des « disco bus » qui passent toute la nuit et qui vous déposent devant les deux boîtes de la ville : Le Ruscello et le Maden. Si vous souhaitez tout de même boire un verre durant la semaine, vous trouverez une quantité de petits cafés dans la vieille ville ou au bord de la mer.

Mandy combi

Pour une soirée tranquille à papoter critiquer autour d’un Spritz comme nous l’avons fait toute la semaine, je vous suggère le Jamaica Inn, petit bar en plein cœur de la vieille ville. Ils font de très bons tapas et le personnel est très sympathique ! Pour une ambiance plus « lounge » et de la musique tendance, rendez-vous sans hésiter au « Maracaibo Cocktail Bar » qui se trouve en bord de mer.

IMG_5830

Vous l’aurez compris, j’ai passé mes vacances à manger, boire des cocktails et à profiter de la plage, le tout agrémenté de discussions et de rires entre copines. La base des vacances farniente non?

Et vous, quels sont vos projets de vacances? Avez-vous des bons plans à Alghero?

Je vous embrasse,

Mandy

Enregistrer

Enregistrer